Fondements et dimensions de la

Formation

Le Séminaire diocésain de Lausanne, Genève et Fribourg est la maison de formation des futurs prêtres du diocèse. Il accueille et forme les jeunes des cantons de Genève, Vaud, Fribourg et Neuchâtel qui désirent devenir prêtres séculiers. La formation s’étend sur six ans. Elle comprend une année dite « de discernement », suivie par cinq ans de formation au Séminaire.

Fondements
Une spiritualité de communion

« Faire de l’Église la maison et l’école de la communion : tel est le grand défi qui se présente à nous dans le millénaire qui commence, si nous voulons être fidèles au dessein de Dieu et répondre aussi aux attentes profondes du monde. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? […]. Avant de programmer des initiatives concrètes, il faut promouvoir une spiritualité de communion, en la faisant ressortir comme principe éducatif partout où sont formés l’homme et le chrétien, où sont éduqués les ministres de l’autel, les personnes consacrées, les agents pastoraux, où se construisent les familles et les communautés » (Jean-Paul II, Novo millenio ineunte, no 43).

Vie commune

Une formation humaine basée sur les exigences de la vie commune

« La vie commune dans un groupe restreint exige que chacun fasse la vérité sur sa propre vie, sur son caractère et sur sa capacité de relation à autrui. La serviabilité devient une épreuve quotidienne, parfois pénible et onéreuse pour certains tempéraments ou pour des personnalités plus âgées, dont les habitudes sont fixées. La charité fraternelle est une dimension essentielle de la vie sacerdotale » (Jean-Marie Lustiger, Les prêtres que Dieu donne, p. 171).

Exigence

Un programme exigeant qui serve non seulement une formation mais une véritable éducation dans un temps continu en vue du sacerdoce ministériel

« Le séminaire se présente surtout comme une communauté éducative en cheminement : c’est la communauté établie par l’évêque pour offrir à celui qui est appelé par le Seigneur à servir comme les Apôtres la possibilité de revivre l’expérience éducative que le Seigneur a réservée aux Douze […]. Il est essentiel, pour la formation des candidats au sacerdoce et au ministère pastoral qui est ecclésial par sa nature, que le séminaire soit considéré, non d’une manière extérieure et superficielle, c’est-à-dire comme un simple lieu d’habitation et d’étude, mais d’une façon intérieure et profonde, comme une communauté spécifiquement ecclésiale, une communauté qui revive l’expérience des Douze unis à Jésus » (Pastores dabo vobis, no 60).

Dimensions

Les quatre dimensions de la formation

La formation humaine

Elle est le fondement de toute la formation sacerdotale. Le ministère du prêtre est certes d’annoncer la Parole de Dieu, de célébrer les sacrements et de guider la communauté chrétienne, mais cela, en s’adressant toujours à des hommes concrets. C’est pourquoi la formation humaine du prêtre revêt une importance particulière en raison de sa relation aux destinataires de sa mission. Pour que son ministère soit humainement plus crédible et plus acceptable, il faut que le prêtre modèle sa personnalité humaine de façon à en faire un « pont » et non un obstacle pour les autres dans la rencontre avec Jésus Christ Rédempteur de l’homme. Concrètement, la formation humaine du séminariste s’acquiert dans les exigences de la vie communautaire, par différents stages, des sessions sur la maturité affective ainsi que par des exercices lui permettant d’approfondir la connaissance de soi. Cette formation passe aussi par des cours pratiques visant à permettre une vie quotidienne équilibrée dans le ministère futur (cours de cuisine, de lessive, etc.).

La formation spirituelle

La formation humaine se complète dans la formation spirituelle. Le processus éducatif d’une vie spirituelle comprise comme relation et communion avec Dieu prend sa source et se développe dans cette fondamentale et indestructible exigence religieuse. La formation spirituelle est commune à tous les chrétiens, mais elle demande à être structurée selon le sens et les connotations qui dérivent de l’identité du prêtre et de son ministère. La formation spirituelle constitue le « cœur » qui unifie et vivifie l’être et l’agir du prêtre. Ce qui s’impose avant tout dans cet aspect de la formation, c’est la valeur et l’exigence d’une vie intimement unie à Jésus Christ. Un triple chemin permet cette recherche : la méditation fidèle de la Parole de Dieu, la participation active aux sacrements de l’Église, le service de la charité à l’égard de l’humanité.

Concrètement la formation spirituelle au Séminaire s’acquiert par des entretiens spirituels réguliers touchant des aspects concrets de la « vie avec Dieu » dans le quotidien et donnés par le père spirituel ; des leçons d’école d’oraison et de prière ; des cours d’approfondissement de l’identité presbytérale, des récollections et retraites communautaires ; la pratique quotidienne de la prière du bréviaire en communauté, la célébration quotidienne de l’Eucharistie, la pratique régulière du sacrement de la Réconciliation et les entretiens personnels avec un directeur spirituel. La vie communautaire est le lieu de vérification de l’approfondissement spirituel des candidats.

La formation intellectuelle

La formation intellectuelle se présente comme une exigence de l’intelligence par laquelle l’homme participe à la lumière de l’intelligence divine et cherche à acquérir une sagesse qui porte à connaître Dieu. La formation intellectuelle consiste en une formation philosophique et théologique. Pour l’obtenir, les étudiants de notre Séminaire suivent les cours de la faculté de théologie de l’Université de Fribourg. Ces cours s’échelonnent sur cinq ans et se terminent en principe par l’obtention d’un master en théologie. Les séminaristes qui ne peuvent pas suivre la voie académique normale bénéficient d’un programme adapté : les cours sont en partie donnés au Séminaire diocésain.

La formation pastorale

Toute la formation des candidats au sacerdoce est destinée à les disposer d’une façon plus particulière à communier à la charité du Christ Bon Pasteur. Cette formation doit donc, dans ses divers aspects, avoir un caractère essentiellement pastoral. La formation pastorale ne peut évidemment pas se réduire à un simple apprentissage, destiné à se familiariser avec des techniques pastorales. Le projet éducatif du Séminaire se propose d’apprendre aux étudiants à acquérir une sensibilité pastorale. Concrètement, il s’agit de cours donnés au Séminaire par des prêtres diocésains et visant directement un agir pratique, de différents stages (paroissiaux, catéchétiques, etc.).


Découvrir

Contact

Adresse

Route du Château-d'Affry 11, 1762 Givisiez, Suisse

©2019 Séminaire diocésain de Lausanne, Genève et Fribourg. Propulsé par Behind Digital