Stage en paroisse 2018

Lors des deux semaines qui précèdent Pâques, chacun des discernants effectue un stage dans une paroisse de son diocèse.


Rémi Steinmyller


Entre la cathédrale de Fribourg, St Paul (Schoenberg) et le Christ Roi (Pérolles), à vélo pour suivre mon curé, j'ai fait l'expérience de la pastorale. Chaque jour est rempli de rencontres, pour une communion à domicile ou une bénédiction d'appartement, que ce soit pour du catéchisme, une soirée de débats et de prières, un enterrement ou le service de la Messe avec des servants fidèles et très motivés. 


Tous nous ont accueillis avec entrain, j'ai moi-même fait la connaissance de prêtres et de communautés forts accueillants, de couples engagés dans les préparations au mariage.

Mon curé ne m'a pas laissé de côté, ainsi j'ai découvert l'art d'encenser, d'improviser des psaumes devant une assemblée, d'animer un chemin de croix, mais aussi eu le plaisir de goûter à des repas en famille et de servir le vin. Mon impression de la place du prêtre en est renforcée: il est un vecteur, une boîte de dialogue, un supersonic qui court partout, qui se donne tout à tous dans des missions variées, et qui apporte pas mal de bonheur en fait! La où il passe, il emmène Dieu avec lui.


Jacques Doutaz


„Alles wirkliches Leben ist Begegnung“ affirmait le philosophe Martin Buber. Cette assertion que l’on pourrait traduire par « toute vie réelle est rencontre » dépeint bien le stage que j’ai eu la chance de vivre dans l’unité pastorale (UP) « Neuchâtel Ville ». Rencontre avec les trois prêtres qui y exercent leur ministère. Rencontre avec le personnel du vicariat épiscopal. Rencontre avec les nombreux laïcs engagés, par exemple dans la catéchèse. Rencontre avec les paroissiennes et paroissiens de tous âges provenant des 4 paroisses de l’UP. Rencontres, encore, dans le cadre des aumôneries de l’hôpital psychiatrique de Perreux et du pénitencier de Gorgier. Rencontres, enfin, avec des représentants d’autres confessions.


Bien sûr, un stage de deux semaines ne donne qu’un aperçu très limité de la vie réelle de l’UP. Pourtant, chacune de ces rencontres était déjà une authentique parcelle de « vraie vie ». Et si l’on sait que ce stage s’est déroulé durant les deux semaines précédant Pâques, on ne peut rendre grâce pour ces rencontres sans en référer à la Vie éternelle célébrée en point d’orgue de ce séjour. Ou quand les rencontres nous ouvrent à la Rencontre, comme la vie à la Vie !

Découvrir

Contact

Adresse

Route du Château-d'Affry 11, 1762 Givisiez, Suisse

©2019 Séminaire diocésain de Lausanne, Genève et Fribourg. Propulsé par Behind Digital