Triduum pascal 2019

Mis à jour : 4 mai 2019

Cette année, nous avons fêté le Triduum pascal ensemble à Romont auprès de l’abbé Martial Python. Le climat pascal était au rendez-vous puisque nous avons eu droit à un soleil généreux sur un ciel grand bleu. C’était l’occasion pour les fleurs de printemps de nous montrer de quelle beauté elles habillent la vallée de la Glâne.

Du côté des célébrations, nous avons commencé à l’abbaye de la Fille-Dieu pour la Messe de la Cène du Seigneur, où moniales et paroissiens se sont unis pour entrer dans le mystère pascal. Nous avons poursuivi la soirée par un temps d’adoration silencieuse. Pour le Vendredi saint, nous avons pu assister à la célèbre procession des « Pleureuses » autour de la collégiale de Romont. Liturgie grave et recueillie menée avec un grand respect, elle nous a aidés à plonger nos âmes dans la cruelle Passion du Seigneur. Le soir, l’abbé Martial Python nous a donné un enseignement spirituel sur les stigmatisés en particulier sur la bienheureuse Marguerite Bays. Il notait que la grâce des stigmates reflète l’entier du mystère pascal de la Cène à la Résurrection en passant par la Croix. En ce sens, elles sont comme le mouvement de la charité du Christ qui est imprimé sur le corps des amis de Dieu.


La bienheureuse Marguerite Bays a continué de nous accompagner pour ce temps de proximité avec ce qui fait le cœur de notre vie chrétienne. En effet, le samedi après-midi, nous sommes partis faire un pèlerinage à pied jusqu’à Siviriez en passant par la chapelle de Notre-Dame du Bois et la maison natale de La Pierraz. L’abbé Martial Python a continué son enseignement avec de surcroît un excursus sur les vitraux de la chapelle de Notre-Dame du Bois. Ce lieu était considéré autrefois comme hanté puis un pèlerin en route pour Einsiedeln y a déposé une statuette de la Vierge. Un oratoire était né. Il sera transformé en chapelle au début du XIXe siècle. Désormais, la paix et le silence y règnent. La bienheureuse Marguerite Bays venait très souvent y puiser ses forces dans l’oraison. À son école, nous avons continué notre route en silence à contempler la campagne fribourgeoise en éveil, puis nous avons prié dans sa chambre et devant la châsse où reposent ses reliques.

Fort de ce temps de ressourcement spirituel, nous avons participé avec une ferveur renouvelée à la Vigile pascale. Au cours de celle-ci, un baptême d’adulte a été célébré pour la plus grande joie de toute la communauté. Le lendemain, après la messe de la Résurrection et un repas convivial, nous nous sommes quittés pour rejoindre nos familles.



Découvrir

Contact

Adresse

Route du Château-d'Affry 11, 1762 Givisiez, Suisse

©2019 Séminaire diocésain de Lausanne, Genève et Fribourg. Propulsé par Behind Digital